Actualités

©

dimanche 18 juin 2017

Victoire de la ministre de l’outre-mer sur le fil à St-Pierre et Miquelon

Réélue députée de St-Pierre et Miquelin, Annick Girardin, la ministre de l’outre-mer pourra donc rester au gouvernement. Mais ça s’est joué à très peu de chose.

136 voix. C’est l’écart qui a permis à Annick Girardin de l’emporter lors du 2ème tour des législatives à St-Pierre et Miquelon. En s’imposant avec 51,87%, la ministre de l’outre-mer est assurée de rester au gouvernement. Le scénario aurait été tout autre en cas de défaite. Agée de 52 ans, l’élue St-Pierraise était soutenue par LREM et briguait un troisième mandat de députée sous l'étiquette PRG. Elle l'a emporté sur son rival Stéphane Lenormand (Archipel Demain), vice-président du conseil territorial (48,13%).

Au premier tour, les deux candidats avaient obtenu le même nombre de voix (1.209, soit 41,6%) dans cet archipel français de 6.000 habitants de l'Atlantique nord, au large du Canada.

Pour le second tour, le taux de participation a été particulièrement élevé : 75,35%, contre 59,47% lors du 1er round. Annick Girardin avait remporté ses deux précédents scrutins dès le premier tour (législatives de 2012 avec 61,53% et législatives partielles de 2014 avec 59,91%).

Sur son compte Facebook,  la ministre de l’outre-mer a réagit en ces termes : « un immense merci aux Saint-Pierrais et aux Miquelonnais qui se sont mobilisés massivement et qui nous ont permis à Stéphane Claireaux (ndlr, son suppléant) et moi d'être la voix de l'Archipel à l'Assemblée nationale. Cette victoire est collective tout comme le travail que nous comptons mener avec l'ensemble des acteurs de l'Archipel », a-t-elle déclaré. En sa qualité de suppléant de la ministre Annick Girardin, vainqueur de ce scrutin, Stéphane Claireaux, va donc siéger au Palais Bourbon.