Actualités

©

vendredi 14 juillet 2017

Un client identifié comme le braqueur du commerce

Un braqueur de 46 ans comparaissait ce jeudi devant le tribunal correctionnel. Il avait l’an dernier, braqué deux commerces à Morne à l’eau. Après des mois d’enquête, le mis en cause à pu être identifié et interpellé ces jours ci. Il ne s’était pas privé de revenir régulièrement sur les lieux en tant que simple client, il a donc été reconnu par les victimes. Le prévenu a écopé de 3 ans de prison ferme.

Jean-Claude Gustave était pourtant sans antécédents judiciaires, c’est sa première condamnation. Ancien agent chez Air France il y a 15 ans, le prévenu a perdu son emploi et vit aujourd’hui du RSA. Il a aussi fait un petit séjour en établissement psychiatrique dans les années 2000. L’an dernier, il avait dans le bourg, braqué à visage masqué une supérette Vival puis une agence SFR. Beaucoup de personnes avaient été traumatisées, une employée de commerce n’a d’ailleurs jamais pu réintégrer son poste suite à ces agressions.

L’homme de 46 ans a expliqué lors de sa garde à vue, qu’il n’avait plus d’argent, il comptait avec l’argent dérobé, payer ses factures d’eau ou d’électricité. Le butin total s’élève à environ 500€, une somme dérisoire compte tenu des risques et surtout de l’état des victimes après coup. Comble de la bêtise, si l’individu a pu être identifié, c’est parce qu’il a continué à fréquenter régulièrement le commerce ciblé vu qu’il habite le secteur.

Les gendarmes l’ont donc interpellé ces derniers jours et ont réussi à le faire avouer. "900 vols à main armée par an en Guadeloupe, ça suffit comme ça" s’est offusqué la présidente. Même si l’homme s’est excusé à la barre, les faits doivent être sévèrement punis. Le tribunal l’a condamné à 3 ans de prison ferme assorti d’un mandat de dépôt.