Actualités

©

lundi 11 septembre 2017

Drame familial dans les Hauts-de-France

Dans le nord de l'Hexagone, un homme a tué deux de ses enfants et sa compagne. Cette dernière, une guadeloupéenne originaire d'Anse Bertrand, lui avait annoncé un peu plus tôt qu'elle le quittait.

 

Les faits se sont déroulés dimanche en fin de matinée à la gare de Noyon, dans l'Oise. Un peu plus tôt, dans la petite commune proche de Guiscard, la mère de famille avait annoncé à son compagnon leur rupture et son départ du domicile familial. Une dispute ayant éclaté et par crainte de la réaction de ce dernier, la jeune femme avait prévenu les gendarmes qui étaient venus sur place pour la mettre, avec ses enfants, en sécurité chez des voisins qui devaient les emmener à la gare de Noyon, où tous comptaient prendre le train.

Au départ des forces de l'ordre, le conjoint, policier de profession, semblait calme mais la situation a ensuite basculé. L'homme a pris la direction de Noyon et a ouvert le feu sur sa famille alors que sa compagne se trouvait sur le quai avec trois de ses cinq enfants, les deux autres devant arriver accompagnés par un autre voisin. Seule la fillette du couple présente au moment des faits, âgée de 5 ans, a pu échapper aux tirs mais son frère jumeau et sa sœur âgée de 3 ans sont morts sur le coup, tout comme leur mère, âgée de 34 ans. Le suspect s'est ensuite suicidé en retournant son arme contre lui.

Il "n'aurait pas supporté l'annonce par son épouse de son intention de le quitter", a confirmé la procureure de Compiègne.