Actualités

©

mercredi 11 octobre 2017

Cédric Cornet face à la justice ce mardi

Cédric Cornet, 4 ans après les faits présumés, comparaissait ce mardi devant le tribunal correctionnel de Pointe à Pitre. L'ancien conseiller Régional doit répondre d' « atteinte sexuelle sur mineure de moins de 15 ans » au Gosier.

Mais les avocats des deux parties ont tous demandé un renvoi du dossier. Le procès se tiendra donc le 6 février prochain devant ce même tribunal. La procédure se poursuivait en toute discrétion jusqu’à ce renvoi devant les juges. Cédric Cornet était présent pour ce premier rendez-vous, bien habillé et attendant son tour, mais maître Sarah Aristide avocate en partie civile, n’ayant eu que tardivement une pièce, a demandé un renvoi. Pareil du côté de la défense, maître Evita Chevry s’est excusée par courrier, elle avait un empêchement. Le ministère public ne s’est donc pas opposé à ce renvoi.

Procès en fevrier

La nouvelle audience a été fixée au 6 février 2018. En attendant, le contrôle judiciaire a été maintenu, il comprend notamment une obligation de ne pas contacter la victime et de ne pas quitter le territoire sans autorisation. Rappelons que Cédric Cornet est poursuivi pour atteintes sexuelle sur mineure. Les faits présumés auraient eu lieu durant les grandes vacances 2013 au Gosier. Une adolescente de 13 ans au moment des faits, l’accuse d’attouchements. Un dossier délicat et complexe. Selon nos informations, les versions divergent, on parlerait déjà d’acte consenti, de vengeance amoureuse. Pour l’heure, rien n’est avéré ni pour la plaignante, ni pour le prévenu. L’âge de la victime ne joue certes pas en faveur de Cédric Cornet. Il s’agirait quand bien même d’une infraction si les faits sont clairement établis…