Actualités

©

jeudi 11 janvier 2018

Eau : un appel d'offres lancé par la CASBT

Dans ce contexte de crise de l’eau, la Communauté d’agglomération Sud Basse Terre vient de lancer un appel d’offres de délégation de service public relative à la gestion de l’eau sur 3 communes : Bouillante, Vieux-Fort et Vieux-Habitants. Un marché estimé à plus de 48 millions d'euros.

Cet avis de concession a été publié ce mercredi 10 janvier au bulletin officiel des annonces des marchés publics. L’objet de ce marché est  : « La CASBT délègue au concessionnaire le soin exclusif d’assurer à ses risques et périls la gestion du service public d’eau potable (production, distribution et gestion clientèle) à l’intérieur du périmètre défini dans le contrat », c'est-à-dire les communes de Bouillante, Vieux Habiants et Vieux Fort.

Description de l'appel d'offres

La gestion du service inclut la fourniture d’eau, l’exploitation, les achats d’eau, l’entretien et la surveillance des installations, la réalisation des travaux mis à la charge du concessionnaire, les relations avec les usagers et la facturation. La valeur estimée du marché est de 48 600 000 euros. La durée de la concession est de 180 mois, soit 15 ans. La date limite de remise des candidatures ou de réception d’offres est fixé au 18 mars 2018.

Satisfaction du maire de Bouillante

La délégation de service publique de l’eau sera donc assurée par une entreprise privée pour ces trois communes. Dans un contexte où le débat fait rage autour d’une structure unique pour gérer l’eau en Guadeloupe, le maire de Bouillante se réjouit de cette délégation de service publique.

Pour Thierry Abelli, pas question de fonctionner en gestion directe avec la CASBT.

La présidente de la CASBT, Lucette Michaux-Chevry, n'a pas souhaité réagir sur cet appel d'offres.