Actualités

©

vendredi 12 janvier 2018

Un faux-monnayeur en prison

Un placement en détention provisoire a été signifié jeudi à un jeune faux-monnayeur, qui écoulait de faux-billets dans les commerces du chef-lieu. Une information judiciaire a par ailleurs été ouverte.

Le jeune homme s’est vu signifié par le juge de la liberté et de la détention son mandat de dépôt à l'issue de sa garde à vue. Au préalable, le juge d’instruction auquel il a été présenté a décidé de l’ouverture d’une information judiciaire, afin de mener des investigations complémentaires, face à ce faux-monnayeur qui semblait assez bien outiller pour réaliser des fausses coupures de qualité de 20, 50 et 100 euros. Ces billets qu’il écoulait dans les commerces de Basse-Terre, avant que certains des commerçants ne s’aperçoivent de la falsification et ne portent plainte, étaient confectionner à l’aide d’un important matériel informatique et d’impression de qualité, qui a été d’ailleurs saisie lors d’une perquisition menée à son domicile. Par ailleurs, les enquêteurs y ont également retrouvé 180 billets contrefaits. Reste également à savoir si, dans cette petite entreprise de fausse-monnaie, le jeune homme opérait avec un ou des complices.