Actualités

©

dimanche 11 mars 2018

Sauvetage spectaculaire de 5 plaisanciers dans le canal de la Dominique

Le CROSS Antilles-Guyane a reçu samedi matin un message de détresse provenant d’un navire battant pavillon français. Avec le concours de la sécurité civile de Guadeloupe et des gardes côtes dominicais, les 5 naufragés sont toujours en vie.

Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage a intercepté un message de détresse ce samedi 10 mars à 9h, provenant du navire de plaisance "Marie Josue "battant pavillon français. Une embarcation qui fait naufrage et dont les occupants ne peuvent se localiser avec précision. Le CROS-AG prend en charge la coordination des opérations de sauvetage. Un message MAYDAY Relai sera diffusé et des moyens aériens et nautiques sont engagés pour retrouver les naufragés.

Le Dragon 971 et le patrouilleur Lugey D06 en action

Une heure plus tard, dans des conditions météorologiques difficile et une forte houle, l’hélicoptère de la sécurité civile de Guadeloupe va parvenir à localiser le navire chaviré avec tous ses occupants sur la coque du bateau. Trois des cinq plaisanciers seront hélitreuillés par le Dragon 971 pour une prise en charge en CHU de Martinique. Les deux autres seront récupérés par le patrouilleur des garde-côtes dominicais « Lugey D06 », puis conduits au centre hospitalier de Roseaux. Selon le communiqué transmis par les autorités, les bilans ont conclu au bon état de santé des naufragés. Le consul de France à la Dominique est informé de la situation pour permettre un soutien des deux rescapés, qui sont aujourd’hui sain et sauf grâce à la coopération des secours entre la Martinique, la Guadeloupe et la Dominique.