Actualités

©

lundi 12 mars 2018

Un rapport complet du National Hurricane Center sur l'ouragan Irma

Le NHC de Miami vient de publier son rapport complet sur l’ouragan Irma, l’un des phénomènes cycloniques les plus puissants jamais enregistrés dans le bassin Atlantique. En septembre dernier, l’ouragan Irma, de catégorie 5, a propagé une vague de destruction dans la Caraïbe et le Sud des Etats-Unis, pour un bilan définitif de 44 morts directs.

S’il n’y a pas de révélation dans le rapport publié par le National Hurricane Center de Miami, la véritable richesse de ce document réside dans ses plus de 110 pages de données compilées par ce qui est certainement l’un des centres météorologiques les mieux équipés de la planète. On y retrouve toutes les données essentielles à la compréhension du phénomène Irma : la trajectoire détaillées du cyclone, l’historique des seuils d’alerte territoire par territoire, tous les relevés sur la vitesse des vents, la pression, la pluviométrie, les prévisions de trajectoires avant et pendant le passage du phénomène.

Barbuda et Saint-Martin les territoires les plus touchés

Dans une note qui fait office d’introduction à toutes ces statistiques, on y retrouve un état des lieux des dégâts causés par l’ouragan dont les territoires les plus touchés, au plus fort du cyclone, sont Barbuda, complètement évacué pour la première fois depuis 300 ans, et Saint-Martin, où 90% des habitations ont été endommagées pour des dégâts estimés à environs 1,5 milliard de dollars US. Pour rappel, le bilan définitif du passage de l’ouragan de catégorie 5 Irma dans les Caraïbes et en Amérique du Nord fait état de 44 morts directs dont 15 pour les iles du Nord, Sint-Maarten compris.

Le lien pour lire en intégralité le rapport du NHC (en anglais)

https://www.nhc.noaa.gov/data/tcr/AL112017_Irma.pdf