Actualités

©

mercredi 13 juin 2018

Jugé pour avoir écrasé une piétonne avec son camion

Un chauffeur-livreur d’une quarantaine d’années a écopé d’un an de prison avec sursis ce mardi, pour avoir en 2011 écrasé avec son camion, une piétonne aux abords d’un supermarché des Abymes. La victime en est morte. Le prévenu avait voulu aller trop vite en besogne, en enclenchant une manœuvre risquée sur le parking, un espace public.

Un homicide involontaire qui aurait pu être évité si la prudence avait été de mise, a indiqué le ministère public. Ce 8 juin 2011, un chauffeur-livreur vient déposer sa marchandise à l’arrière d’un supermarché de Boisripeaux. 7h20, le hangar est encore fermé, le professionnel attend donc sur le parking. Lorsque le magasin ouvre, il enclenche alors une marche arrière, au lien de refaire le tour du bâtiment. Son camion frigorifique ne dispose que des rétroviseurs latéraux, pas de radar de recul non plus.

Une manœuvre dangereuse 

Ce sont les cris de la victime qui surprendront le conducteur. Il s’arrête immédiatement mais trop tard, la femme âgée s’est faite percutée. Elle souffre de graves blessures, à la tète et au thorax et décèdera un peu plus tard à l’hôpital.

"Je ne me sens pas responsable" 

"Je ne me sens pas responsable" a déclaré le prévenu de 40 ans à la barre "je suis depuis ça, traumatisé, elle a gâché ma vie". Le procureur a bien relevé ce manque d’empathie, alors que l’homme a décidé seul, d’engagé une manœuvre dangereuse pour gagner quelques minutes seulement. Une femme est morte quand même, ses proches étaient tous présents à l’audience. Il a requis 1 an de prison assorti du sursis. Le mis en cause quelque peu maladroit, s’est finalement excusé à la barre. Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet et ajouté 5000€ de dommage et intérêt.