Actualités

©

lundi 17 juillet 2017

Vers un débat public local sur la Montagne d’or

Alors que plusieurs organisations environnementales réclament un débat public sur le projet de mine « Montagne d’Or » porté par le consortium russo-canadien NordGold / Columbus Gold, à Saint-Laurent-du-Maroni la Compagnie minière Montagne d'Or annonce vouloir elle aussi mettre en œuvre un débat public local en Guyane.

Le fait est assez rare pour être souligné. Les environnementalistes et les miniers portent un projet commun, celui d'un débat public sur le projet minier à ciel ouvert de la Montagne d'Or, de 2,5 km de long, 500 m de large et 400 m de profondeur, situé près de deux réserves biologiques dans la commune de Saint-Laurent-du-Maroni.

Mardi dernier, la Fédération France Nature Environnement (FNE) est montée au créneau pour alerter et demander un débat public sur le "pharaonique projet minier de la "Montagne d'or". Selon la FNE, "au regard des enjeux économiques, sociaux et environnementaux qu'impliquerait le choix d'inscrire la Guyane dans une exploitation aurifère industrielle et le gigantisme de ce projet minier en pleine forêt amazonienne, le projet  Montagne d'Or nécessite un débat public". FNE dénonce "un curieux tour de passe-passe" effectué par la Compagnie de la Montagne d’Or dont "les montants des travaux, initialement évalués en mai 2017 à 266 millions d'euros, placent les coûts à un niveau largement supérieur au seuil minimal d'organisation d'un débat public (150 millions)".

Rebondissement le 5 juillet 2017, devant la Commission nationale du débat public "le maître d'ouvrage annonce un montant de 80 millions d'euros", explique FNE. Une audition confirmée par la Compagnie minière Montagne d’Or qui “a saisi de façon volontaire la Commission nationale du débat public (CNDP) fin juin 2017. Elle a été auditionnée le 5 juillet dernier et a présenté des chiffres définitifs, calculés selon le référentiel du Code de l’environnement et qui ne rendent pas obligatoire la saisine de la CNDP pour l’organisation d’un débat public national” rétorque le maître d'ouvrage, Montagne d'Or.

Selon la Compagnie minière Montagne d’Or qui “souhaite vivement la tenue d’un débat public local en Guyane sur le projet de mine d’or industrielle, comme le demandent également les élus locaux, (..) la décision sur la pertinence du projet Montagne d’Or appartient en premier lieu aux habitants du territoire.”

Si le débat public local doit se tenir, il serait organisé par la CNDP, autorité administrative indépendante dont la mission est d’informer les citoyens et de faire en sorte que leur point de vue soit pris en compte dans le processus de décision, en leur donnant la parole sur les projets d'aménagement ou d'équipement d'intérêt national qui présentent des impacts significatifs sur l'environnement et dont les enjeux socio-économiques sont importants.