Actualités

© MYCHELE DANIAU - Photographe : AFP/Archives

vendredi 13 octobre 2017

Particuliers-employeurs: le Cesu lance mardi un site "moderne et simplifié"

MYCHELE DANIAU - Photographe : AFP/Archives
Le Cesu va moderniser son site internet, qui permet aux particuliers-employeurs de déclarer chaque mois la rémunération de leurs salariés, dans le but notamment de préférer la déclaration numérique au papier

Le Cesu va lancer le 17 octobre une version "moderne" de son site internet, qui permet aux particuliers-employeurs de déclarer chaque mois la rémunération de leurs salariés, dans le but notamment de préférer la déclaration numérique au papier.

"Cet outil a connu une forte augmentation ces dernières années, il fallait le refondre", a expliqué vendredi à la presse Yann-Gaël Amghar, directeur de l'Acoss, organisme collecteur des cotisations de Sécurité sociale, qui gère le Cesu (Chèque emploi service universel).

Près de deux millions de particuliers-employeurs utilisent le site du Cesu, dont plus de la moitié ont plus de 60 ans, pour déclarer chaque mois leurs salariés.

Ménage, assistance aux personnes âgées ou handicapées, soutien scolaire, garde d'enfant, bricolage, jardinage... Il facilite les formalités liées à l'emploi d'une personne à domicile quelques heures par semaine en éditant sa fiche de paie, en calculant les cotisations dues par l'employeur et en les prélevant directement sur son compte.

Principale amélioration du site, il sera désormais "adapté pour une utilisation sur smartphones et tablettes", a présenté Adrien Gauthier, responsable de la communication du Cesu, souhaitant ainsi "viser un public plus large et faciliter la déclaration numérique aux personnes âgées".

Depuis sa mise en service en 2003, le site n'avait pas connu de modifications majeures. D'autres fonctionnalités "plus modernes" et "intuitives" ont donc été ajoutées: un simulateur de coût pour les charges à verser, une grille indiquant les salaires minimum selon l'activité, ou encore un formulaire de contact plus développé pour répondre aux questions des utilisateurs.

"Les particuliers-employeurs sont souvent isolés dans leur démarche, nous devons les accompagner", a ajouté M. Amghar.

La refonte était en outre nécessaire avant la mise en place du prélèvement de l'impôt à la source, selon lui. Car au 1er janvier 2019, le Cesu devra calculer l'impôt sur le revenu pour l'employeur et le collecter directement sur le salaire de l'employé.

Actuellement, 70% des utilisateurs utilisent la télédéclaration et 30% la déclaration sur papier, soit encore 600.000 chaque mois.