Actualités

©

mardi 21 novembre 2017

Les agents du transport inquiets à l'approche du lancement de Martinique Transport

Martinique Transport, l'entité qui gérera le transport sur toute la Martinique, verra le jour le 1er janvier 2018. 70 salariés de plusieurs collectivités y seront affectés. Mais à moins d'un mois et demi de sa mise en place, les futurs agents sont inquiets du sort qui leur sera réservés.

Martinique Transport n’a même pas encore été lancé que la structure suscite déjà des inquiétudes au niveau des agents. En effet, l’autorité unique des transports et de la mobilité en Martinique entrera en activté au 1er janvier 2018.

Elle se chargera du transport des trois communautés d’agglomération et de la CTM. 70 agents venus de la Cacem, de Cap Nord, de l'Espace Sud et de la CTM devraient être transférés à Martinique Transport.

Mais les conditions de ce transfert qui se fera dans moins de deux mois sont encore floues selon les agents qui sont inquiets. Une réunion a eu lieu vendredi mais ne les a pas rassurés.

"Il s'agit de savoir surtout dans quelle situation administrative seront les personnels. Pour ceux qui sont contractuels, il faut connaître le type de contrat dont ils bénéficieront. Et pour ceux qui sont sous statut de la fonction publique territoriale, il s'agira de savoir si ils sont mis à disposition ou si ils sont en détachement ou autres. Jusqu'à présent on leur a dit que le transfert se faisait d'office puisque c'est une compétence qui était transférée. Ils n'ont pas eu plus d'informations et d'explications claires sur leur situation. Les collègues doivent démarrer de façon effective à partir du 2 janvier 2018. Donc il est important qu'ils savent dans quelle organisation ils seront à ce moment là", constate Bernard Ménir, secrétaire général de l’UPCTM-Unsa Territoriaux.

Les agents doivent se rencontrer encore aujourd’hui.