Actualités

©

mardi 22 mai 2018

Des tags "Île à vendre" sur des monuments publics en Martinique : l'évêché visé

(PHOTOS) - La veille du 22 mai a été agitée pour certains militants anticolonialistes. Des tags mais aussi de la peinture rouge sang ont été disposés sur plusieurs statues et bâtiments publics en Martinique.

Des inscriptions "Île à vendre" ont été taguées cette nuit sur la statue de Pierre Belain d'Esnambuc sur la Savane, sur la statue de Victor Schoelcher à l'entrée du bourg de Scholecher et à l'entrée de l'archevêché de Martinique. Les deux statues ont également été aspergées de sang.

Ces actes n'ont pas été revendiqués mais ils s'inscrivent dans la mouvance anticolonialiste assumée par une partie de la population martiniquaise. Les sites dégradés cette nuit sont des symboles contestés par de nombreux militants de notre île comme le fut la statue de Joséphine sur la Savane, dont la tête arrachée n'a jamais retrouvé sa place.

Le fait que ces actes ait été commis à la veille du 22 mai ne doit sans doute rien au hasard.

Le maire de la commune de Schoelcher condamne fermement cet acte de vandalisme sur un monument patrimonial de notre commune. Une plainte a été déposée en gendarmerie pour dégradation de bien public. 

tag 1tag 2tags 3tag 4tag 5tag 6tag