People

©

vendredi 13 octobre 2017

Maria : l’art de la résilience

Maria : l’art de la résilience

Le plasticien dominiquais Earl Darius Etienne séjourne en Guadeloupe à l’occasion de l’exposition « Waitikubuli dreams and visions » visible jusqu’au 14 octobre au centre culturel Rémy Nainsouta. Ses œuvres ainsi que celles de plusieurs artistes de la Dominique y sont présentées. Artiste complet, Earl Darius Etienne est très engagé pour la Dominique depuis plus de trente ans. Il a étudié les arts visuels à Edna Manley en Jamaïque. Il expose régulièrement dans la Caraïbe et en Guadeloupe.

«Tout de suite après le passage du cyclone, en ouvrant la porte, en voyant le paysage, j’ai eu envie de peindre. Une de ses œuvres exposées traduit le regard qu’il a porté sur le paysage dévasté par l’ouragan. Les artistes sont des créateurs d’images. A travers mes œuvres, je souhaiterais insuffler le coté positif et retranscrire cette capacité de résilience. Venir en Guadeloupe me permet d’évacuer le stress, de revenir à l’essentiel, de se rappeler par exemple les techniques de construction de nos grands parents qui auraient pu, si nous les avions mises en œuvre, nous éviter autant de dégâts. Entre modernité et traditions, nous avons raté une étape ». La maison de son père pourtant la plus ancienne est l’une des rares à avoir résister dans son quartier.